En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :   L'union fait la force   xx
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès.   Baden-Powell
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac

Notre doctrine

L'union fait la force.
Nous sommes des citoyens libres, écologistes et indépendants de tout pouvoir religieux et/ou politique. Nous avons décidé librement de fédérer nos associations en un groupement relevant de la loi de 1901 afin de coordonner nos actions.
Notre groupement n'admet que très exceptionnellement des adhérents à titre individuel, temporairement.

Autres versions du site

Ce site est aussi accessible sur votre Smartphone (iPhone ou autres appareils). La version est en test.

Vous êtes ici :   Accueil » Forum » PRGPD » Contribution au PRPGD Occitanie
 
 

Forum - PRGPD - Contribution au PRPGD Occitanie


 

actif  Sujet n° 13

le 07/07/2019 @ 16:36
par Jacky_Chanton|Administrateurs

Anonyme

visiteur

Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets d'Occitanie

 Enquête publique

 

 

A prendre en compte ou à préciser dans le PRPGD :

 

TMB, la gestion des biodéchets :

1) L’interdiction de mélanger des biodéchets triés à la source (quelque soit leur stade de gestion : avant ou après compostage et/ou méthanisation) avec les flux de déchets gérés par les TMB, soit :

-              avant le TMB : interdiction de mélange de biodéchets triés à la source avec des OMR lors de la collecte ou de leur gestion ;

-           en entrée de TMB : interdiction d’apport de biodéchets triés à la source avec les OMR brutes ;

-           en cours de process de tri ;

-              en fin de process de tri, avant, pendant ou après les processus de traitement (compostage, méthanisation, compostage des digestats) de la fraction fermentescible des ordures ménagères (FFOM) ;

 

 

COMPOST :

2) La norme « NF U 44-051 » du compost français en provenance du TMB n'offre pas de garanties d'innocuité et protège mal les nos sols, notre santé et notre environnement.

En cause : une norme de compost bien trop laxiste, ainsi qu'une absence de tri des bio-déchets à la source.

La directive-cadre sur les déchets pousse au tri sélectif des bio-déchets et stipule l'obligation de protéger l'environnement en faisant du tri à la source.

Les ''grands'' pays qui produisent les deux-tiers du compost européen exigent une bien meilleure qualité de compost pour leur agriculture : Autriche, Belgique, Allemagne, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Suède et Royaume-Uni.

 

 

Le tri à la source des déchets ménagers :

3) La généralisation du tri à la source des particuliers afin qu’il soit, d'ici 2025, opérationnel et effectif.

Le service public de gestion des déchets a pour objectif de progresser « dans le développement du tri à la source des déchets organiques, jusqu'à sa généralisation pour tous les producteurs de déchets avant 2025, pour que chaque citoyen ait à sa disposition une solution lui permettant de ne pas jeter ses bio-déchets dans les ordures ménagères résiduelles, afin que ceux-ci ne soient plus éliminés, mais valorisés » comme le précise la LTECV. L’objectif est que le tri à la source des bio-déchets soit réelle d'ici 2025 avec une valorisation indépendante.

 

 

Traitement des boues des stations d’épuration :

4) Pas de traitement des boues des stations d’épuration par incinération, co-incinération ou par traitement thermique à proximité d’habitations.

Elles contiennent toutes de l’azote, du phosphore et de la matière organique. Elles peuvent aussi contenir des substances indésirables telles que des Eléments Traces Métalliques (ETM), des Composés Traces Organiques (CTO), des micro-organismes pathogènes et des composés pharmaceutiques.

 

 

Distance pour le transport de déchets ou bio-déchets non dangereux :

5) La distance maximale des transports en provenance d’autres territoires ne doit pas dépasser la limite de 50 kilomètres séparant l’épicentre de la zone  de traitement ( Centre de tri, Méthanisation, incinération ou de stockage de déchets non dangereux et/ou bio-déchets).

 

 

Document remis à Monsieur le Commissaire enquêteur le 4 Juillet 2019

Lieu : Montpellier Hôtel de Région, 201, Avenue de la Pompignane, 34 000 Montpellier

 

Jacky CHANTON

10, Rue des Vignes

34970  LATTES

 

 

 

Secrétaire du CIDES-34 (Collectif Inter-associations citoyennes des Déchets, de l’Environnement et de la Santé de l’Hérault)

Membre de FNE (France Nature Environnement)

Poster une réponse Haut  
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message
Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter  
Catégories de discussion  Forum  



 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Informations légales

Le CIDES-34 est présidé par
Mme Marie-Noëlle SIBIEUDE.


Son siège social est situé :
c/o M. Jacky CHANTON
10 rue des Vignes
34970 Lattes.

RNA : W34-3 020 648, JO du 7 janvier 2017
N° SIREN 832 210 546, SIRET 832 210 546 0012.
N° Enreg. CNIL. : 2 106 305
Ce site est régi conformément à la "Net-étiquette".

Le webmestre est :
Raymond GIMILIO